L'élite du golf féminin prête pour l'Evian Championship 2019

Coup d’envoi, jeudi 25 juillet de l’Evian Championship, 4e étape des 5 Majeurs de golf féminin. Un plateau composé des 120 plus grandes joueuses du monde pour un tournoi qui, à l’image de la saison, s’annonce particulièrement disputé. Qui pour succéder à Angela Stanford au palmarès de cette 26e édition ? Réponse dimanche 28 juillet.

A quelques jours du lancement du Majeur, le champ final des 120 joueuses de l’Evian Championship 2018, représentant 24 nations, est définitif, offrant la promesse d’un spectacle exceptionnel pour le grand retour du tournoi en été et la célébration de ses 25 ans. Avec une dotation portée à 4 100 000 $, le tournoi attire toute la hiérarchie internationale.

 

Cette 26e édition n’a jamais paru aussi ouverte : les 20 tournois disputés individuellement sur le LPGA Tour en 2019 ont sacré 17 joueuses différentes, et les trois lauréates de la présente campagne du Grand Chelem ne s’étaient encore jamais imposées dans un rendez-vous majeur ! Parmi ces lauréates, deux représentantes de l’inépuisable armada coréenne, Jeongeun Lee6, et Jin Young Ko, (rookie of the Year 2018 sur le LPGA Tour), respectivement sacrées à l’ANA Inspiration et à l’US Open, avant qu’Hannah Green, Australienne de 22 ans, ne surprenne tout son monde au KPMG Women’s PGA Championship dans le Minnesota.

 

Sung Hyun Park, l’une des deux joueuses avec Brooke Henderson, à avoir remporté deux victoires sur le LPGA cette année, a terminé deuxième du KPMG Womens’ PGA Championship et repris il y a quelques semaines la tête du classement mondial. La Coréenne fait évidemment figure de favorite cette semaine à Evian. Tout comme l’Américaine Lexi Thompson, 3e de l’ANA Inspiration et 2e de l’US Open, qui apparaît comme une des joueuses les plus en forme du moment et peut-être la mieux armée pour succéder à sa compatriote Angela Stanford. A moins que Nelly Korda (21, USA) ne vienne jouer les trouble-fêtes. On surveillera également Inbee Park qui rôde toujours près du sommet, vainqueur de l’Evian Masters 2012, à qui une victoire au tournoi version Majeur permettrait de compléter le Super Career Grand Slam.

 

A moins de deux mois de la Solheim Cup en Ecosse, les forces européennes, certes moins nombreuses, peuvent compter sur l’actuelle N°1, l’Espagnole Nuria Iturrios, 3 fois vainqueur cette saison, ou encore Céline Boutier (70e mondiale) dont on attend évidemment beaucoup cette semaine. En s’adjugeant en début de saison son premier titre sur le circuit américain, avant de frôler l’exploit à l’US Women’s Open au début du mois de juin, la Française a changé de statut et sait désormais qu’elle est parfaitement capable de se faire une place sur le toit du monde. Elle sera épaulée, dans le camp tricolore, par Céline Herbin, vainqueur à Sotogrande, et la jeune amateur Pauline Roussin-Bouchard qui a décroché sa place lors du Jabra Ladies Open /Qualifications Europe. Des Qualifications Europe, Etats-Unis et Asie qui ont donné l’opportunité à 4 autres joueuses, Annabel Dimmock (Eng), Daniela Iacobelli (USA), Cindy Ha (USA) et Shi Hyun Ahn (Kor), d’intégrer le champ prestigieux du Majeur.

 

Faisant écho à la politique engagée par la direction du tournoi pour favoriser l’émergence des championnes de demain, les quatre wildcards ont été attribuées à des joueuses affichant une moyenne d’âge de 20 ans : Yealimi Noh (17, USA), Maria Fassi (21, Mex), Julie McCarthy (20, am, Irl) et Albane Valenzuela (22, am, Swi).

 

Premiers départs/jeudi 25 juillet : 7h30 du trou 1 

MAJEURS
OFFICIELS

Suivez-nous