Corée d'As

Quarante-deux joueuses sous le par, et près de la moitié de celles-ci se tenant en six coups en haut du leaderboard : espérons qu’on y voit un peu plus clair demain, à l’issue d’une troisième journée qui s’annonce orageuse tant dans l’air que sur le fairway. 

Une chose est en revanche à peu près certaine : il faudra être une compétitrice pour chiper la victoire finale à l’une des quatre Coréennes occupant, à mi-course, les quatre premières places du classement.

Seule en tête à dix sous le par après un finish de rêve (deux birdies et un eagle) et un 67 ajouté à son 65 de jeudi, la vice-championne de l’ANA Inspiration Mi Hyang Lee devance d’un petit coup un trio composé des deux grandes Park, Inbee (déjà vainqueur à Evian en 2012, voilà pourquoi elle tient absolument à remporter à nouveau le tournoi dans sa configuration majeure afin de compléter le Chelem) et Sung Hyun, la numéro 1 mondiale, impeccable depuis jeudi matin (un seul bogey en 36 trous et un trois putts sur 18 ce vendredi alors qu’elle avait un eagle au bout du putter), favorite numéro 1 bien entendu, et de Hyo Joo Kim, meilleur score du jour avec un 64 d’école (cinq birdies et un eagle au 18).  

Derrière ce Corée d’as, la Chinoise Shanshan Feng à, sept sous le par. Et, à six sous le par, un peloton de six joueuses, au sein duquel on retrouve la numéro 2 mondiale Jin Young Ko, qui s’est contentée du par ce vendredi après son 65 d’ouverture et Amy Olson, décidément à l’aise sur le parcours d’Evian, elle qui avait laissé échapper le titre l’an passé sur le 72e trou, et bien décidée, comme elle nous l’a confié, à faire tourner un jour les choses en sa faveur sur les rives du Léman. 

Les rives du Léman, la jeune amatrice suisse Albane Valenzuela les connaît comme sa poche, elle qui arpentait déjà les fairways d’Evian toute gamine. Depuis sa première participation à l’Evian Championship, en 2015 (et après être passée par toutes les filières mises en place par Evian à destination de la jeunesse : Haribo Kids Cup ou Evian Junior Championship, notamment), ce grand espoir, qui poursuit ses études à Stanford, en Californie, avant de probablement rejoindre le circuit pro l’an prochain, n’avait jamais passé le cut. C’est désormais chose faite, et de quelle manière : 72 en ouverture, et 66 aujourd’hui ! Valenzuela occupe ce soir la 13e du classement.

Côté Français, les deux joueuses professionnelles engagées cette semaine seront elle aussi présentes samedi et dimanche. Céline Herbin, à moins un au total, occupe la 31e place du classement. Céline Boutier est à deux coups de sa compatriote, en 47e position.

On remarquera enfin que trois des quatre dernières championnes de l’Evian Championship ont dès ce soir fait leurs bagages : la tenante du titre américaine Angela Stanford, la Suédoise Anna Nordqvist et la Néo-Zélandaise Lydia Ko. Autres têtes d’affiche qui n’ont pas passé le cut : l’Américaine Lexi Thompson, actuelle numéro 3 mondiale, et la Mexicaine Maria Fassi, souvent présentée comme la future star du golf mondial.

S’agissant du futur le plus immédiat de celui-ci, on tablera, sans trop de risque, sur une cinquième victoire coréenne à Evian dimanche…

MAJEURS
OFFICIELS

Suivez-nous