Le résumé du dernier tour

Minjee Lee nouvelle reine d’Evian

Au bout du suspense, l’Australienne de 25 ans s’offre son premier Majeur sous un soleil de plomb à Evian. Après trois cartes de 68-69-65, elle se classait 5e à -11 total avant d’entamer ce dernier tour. Une dernière carte de 64 (-7) réalisée cet après-midi dans l’ombre de la dernière partie lui a permis de rentrer seule en tête au club-house en attendant les scores finaux de ses adversaires directes Yealimi Noh (USA) et Jeongeun Lee6 (KOR). La Sud-Coréenne, actuelle numéro 26 mondiale et déjà titrée en Majeur à l’US Women’s Open 2019 (sa seule victoire sur le LPGA Tour) n’aura pas réussi à maintenir les cinq longueurs d’avance qu’elle avait ce matin. Elle aura tout de même réussi à forcer le play-off grâce à trois birdies consécutifs sur ses trois derniers trous, qui lui ont permis de rejoindre à -18 total Minjee Lee qui patientait tranquillement sur le putting green.

Pendant ce temps-là, Yealimi Noh signait un simple par sur le 18 suite à un putt pour birdie manqué de peu. En difficulté dans le rough de son dernier trou, l’Américaine n’a pas pu attaquer le green en deux et a été contrainte de se placer pour espérer faire wedge-putt et ainsi se mêler à la bagarre finale. Son approche lui laissait un putt d’environ deux mètres qu’elle aurait voulu être son dernier de son 18 trous du jour. À 19 ans, elle a probablement de très beaux jours devant elle.

Il aura donc fallu un play-off pour départager Minjee Lee et Jeongeun Lee6. Les deux joueuses avaient connu jusque-là une semaine bien différente. La première des deux n’a fait que monter en puissance au fur et à mesure du tournoi, d’un 68 (-3) d’ouverture à un 64 (-7) final. La seconde était elle déjà dite vainqueur après avoir bouclé ses 36 premiers trous quinze coups sous le par, allant même jusqu’à égaler le record du parcours (61, -10) vendredi. Un week-end difficile marqué par huit bogeys (contre deux sur les deux premiers jours) ont ensuite laissé planer le doute sur sa potentielle future victoire.

En play-off, toutes deux ont parfaitement réussi leur mise en jeu, se retrouvant à quelques mètres l’une de l’autre sur le second coup. Minjee Lee a brillamment réussi son attaque de green d’un coup de fer déposé à une dizaine de mètres de drapeau qui a fini sa course deux mètres derrière. Après ce fantastique coup de fer, Jeongeun Lee6 envoyait son deuxième coup dans l’obstacle d’eau entourant le green du 18. Il ne lui restait plus qu’à espérer rentrer son attaque de green pour faire un ultime birdie qui aurait obligé l’Australienne à transformer son putt pour eagle. Malheureusement, le conte de fée s’arrêtera là pour la Sud-Coréenne, qui voyait sa co-compétitrice se laisser quelques 20 centimètres pour s’offrir son premier titre Majeur.


Leona Maguire étincelante, Pauline Roussin-Bouchard meilleure amateur

Décidément, The Champions Course aura été le théâtre d'un spectacle exceptionnel cette semaine, animé par le talent des meilleures joueuses du monde qui se sont illustrées avec des birdies à tire-larigot. Hyo-Joo Kim était jusqu'à vendredi matin la seule détentrice du record du parcours, un incroyable 61 (-10) réalisé lors du premier tour de l'édition 2014. Elle a été égalée à deux reprises au cours de cette édition 2021 de The Amundi Evian Championship.

Dans un premier temps, c'est Jeongeun Lee6 qui a rejoint la Sud-Coréenne avec une carte de 61 vierge de bogeys vendredi matin. Aujourd'hui, Leona Maguire a remis le couvert. L'Irlandaise a survolé cette dernière journée en signant un autre 61, ponctué lui aussi par dix birdies et huit pars. La 60e mondiale se souviendra de sa deuxième participation à Evian, qu'elle boucle à la 6e place, son premier top-10 en Majeur. Elle s'était classée 15e du dernier KPMG Women's PGA Championship. De bon augure pour la suite !

Chez les amateurs, on retiendra la belle performance de la Française Pauline Roussin-Bouchard. La protégée d'Alain Alberti termine à la 38e place et devance d'un coup la vainqueur de l'Augusta National Women's Amateur 2021, Tsubasa Kajitani (JPN), après avoir été sa dauphine lors de cette même épreuve. En intégrant le top-40 cette semaine, elle a une nouvelle fois prouvé qu'elle est en mesure de concourir aux côtés des meilleures joueuses du monde. Encore étudiante à l'Université de Caroline du Sud, la jeune Française signera son premier contrat professionnel dans les mois à venir.


Le reste de l'actu en vrac

- Chez les soeurs Korda, la hiérarchie du classement mondial a finalement été respectée. Nelly (numéro 1) a fini 19e tandis que Jessica (numéro 8) a terminé 38e.

- La Thaïlandaise Pajaree Anannarukarn, fréquemment en haut du leaderboard pendant les deux premiers tours, a connu un week-end moins évident. Ses deux dernières cartes de 72 (+1) et 71 (par) lui offrent tout de même une belle 10e place.

- Quatre joueuses, dont les anciennes vainqueurs In Gee Chun (2016) et Lydia Ko (2015), se partagent la 6e place du classement final. Lancée en dernière partie, la brillante Néo-Zélandaise de 24 ans n'a jamais réussi à enchaîner suffisamment de birdies pour s'offrir la tête du tournoi.

- La désormais ex-tenante du titre Jin-Young Ko (KOR) s'est bien rattrapée de son 76 (+5) amer d'hier, avec une carte de 69 (-2) aujourd'hui. Partie en 74e position ce matin, elle finit 60e.

- Dans notre fil rouge de la semaine, Hyo-Joo Kim (KOR), dont nous vous avons parlé plusieurs fois pour sa maîtrise du parcours d'Evian, signe un dernier tour en 72 (+1) et une 17e place que l'on pourrait presque qualifier de normale pour elle.

TITRE
MAJEURS
OFFICIELS

Suivez-nous