Revenir à la liste

Actualités

US Women's Open - Park persiste et signe

Partagez cet article

Sung Hyun Park ne lâche jamais rien. La jeune Coréenne de 23 ans a remporté son premier titre et non des moindres, l'US Women's Open, en gérant son tournoi, en embuscade, prête à bondir au premier faux pas des leaders.

Un magnifique sursaut après son US Women's Open 2016. Park, alors leader le dernier jour, s'était écroulée sur un bogey qui lui avait fermé la porte du play off. Retenant parfaitement la leçon, celle qui terminait également 2e de l'Evian Championship 2016, a su sortir un grand jeu sur les 2 derniers tours (2 cartes de 67) tout en tirant profit des erreurs des leaders.

Du côté de la Chinoise Shanshan Feng, un putting défaillant sabrait toute chance de victoire. Pour Hye Jin Choi, tout espoir tombait à l'eau au 16 en même temps que sa balle, ruinant l'opportunité de succéder à Catherine Lacoste (1967) au palmarès des amateurs vainqueurs de l'US Women's Open.

Pour Sung Hyun Park, restait juste à maîtriser un 3e coup approximatif au-dessus du green du 18. Volontaire, la Coréenne visualisait alors ses coups de practice pour dédramatiser l'enjeu et conclure sur un par. Confortablement installée au club house à -11 avec 2 coups d'avance, la jeune Coréenne se voyait finalement sacrée vainqueur, saluant le rôle primordial de son caddy et reconnaissant toute la difficulté à maintenir un tel niveau de concentration pour gagner. " J'ai l'impression de flotter sur un nuage dans le ciel " reconnaissait-elle après sa victoire. " Bien sûr, j'ai remporté beaucoup d'autres titres (10 sur le KLPGA), mais gagner ici, à l'US Open, veut dire tellement plus. "

Sung Hyun Park emmène dans son sillage toute une armada de Coréenne, 8 dans le Top 10. L'Espagnole Carlotta Ciganda, avec sa belle 5e place, est la seule Européenne dans le Top 20 tandis que les Françaises Karine Icher et Isabelle Boineau n'ont pas fait partie des 62 qualifiées par le cut.

Cette victoire donne 60 points à Sung Hyun Park qui prend la 2e place du Rolex Annika Major Award. Un classement que domine toujours So Yeon Ryu. Grâce à sa belle 3e place à l'US Women's Open, la numéro 1 mondiale caracole pour l'instant seule en tête du classement des championnes en Majeur.