Revenir à la liste

Actualités

US Women's Open - Le champ des possibles

Partagez cet article

Coup d'envoi du 72e U.S. Women's Open sur le Trump National Golf Club dans le New Jersey. Pour ce 3e Majeur de la saison, les pronostics vont bon train tant le champ des possibles est ouvert. Avec 17 vainqueurs différentes sur les 18 premiers tournois du LPGA depuis le début de la saison, trois numéros 1 mondiales qui viennent de se succéder en moins d'un mois, et qui plus est par une météo caniculaire qui s'annonce, il est bien difficile de présumer de la vainqueur. Petit tour d'horizon des forces en présence.

Brittany Lang, vainqueur de l'U.S. Women's Open l'an dernier, va avoir fort à faire pour espérer conserver son titre. D'autant que l'Américaine accuse une certaine baisse de régime à mi-saison. Alors qui pour lui succéder ? En haut du classement mondial, les titres et les belles performances des leaders en disent long sur leurs intentions. So Yeon Ryu, actuellement en possession de la couronne mondiale, Ariya Jutanugarn ou encore Lexi Thompson, respectivement 2e et 3e mondiales, persistent aux avant-postes au fil des tournois. Une belle bataille pourrait se jouer entre elles, leur permettant également de se positionner en haut du classement du Rolex Annika Major Award, mené actuellement par So Yeon Ryu (vainqueur de l'ANA Inspiration, 1er majeur de la saison) et Danielle Kang (vainqueur du KPMG Women's PGA Championship, 2e majeur de la saison).

Certains citent également le nom de Michelle Wie. Après des semaines de cuts ratés, celle qui remportait l'U.S. Women's Open en 2014 à Pinehurst avoue avoir retrouvé sa confiance après 5 top 5 depuis le début de l'année.

Et s'il fallait regarder du côté de la jeune garde amateur ? Avec 21 représentantes dans le champ, dont les deux plus jeunes joueuses du tournoi (Rachel Heck et Anne Chen, 15 ans), les amateurs sont en force pour relever le défi et succéder à Catherine Lacoste, dernière amateur à avoir remporté l'épreuve en 1967. Alors, plutôt Eun Jeong Seong, qui règne sur le golf amateur américain en ce moment, ou Leona Maguire, numéro 1 amateur mondiale ?

Quoi qu'il en soit, la bataille s'annonce passionnante.